Des leaders froids dans un climat chaud

Le sud de l’Europe a beaucoup de succès quand il s’agit d’y passer ses vacances, mais beaucoup moins quand il faut y travailler, c’est ce qui ressort de l’étude de la société de conseil internationale Hay Group. L’Europe du Nord dispose en général d’un climat de travail plus positif que le sud. De plus, le style de leadership démocratique est essentiellement présent dans les entreprises du nord de l’Europe car les managers méditerranéens ont plus souvent un style coercitif. 71996 employés ont participé à l’étude de Hay Group sur les styles de leadership et le climat de travail en évaluant 14416 managers dans 375 grandes entreprises européennes.

Le front froid au Sud
Bien que le temps ensoleillé attire chaque année des millions de personnes sur les côtes de la Mer Méditerranée, le climat de travail dans ces pays est bien plus froid. Selon l’étude de Hay Group, plus de deux tiers (68%) des managers italiens génèrent un climat de travail démotivant ou pour le moins neutre pour leurs employés. C’est le plus mauvais chiffre de l’Europe, mais ils sont suivis de près par les managers français et espagnols : 64% d’entre eux ne parviennent pas à créer un climat de travail positif.

Au nord, les températures extérieures sont bien moins élevées. Cependant, le climat des entreprises est considérablement plus chaud. La Russie et l’Ukraine sont en tête de liste : plus de la moitié des managers (55%) y génèrent un climat de travail qui motive les employés et optimise leurs performances. Les suivent immédiatement les cadres scandinaves (52%) et les managers allemands, suisses, autrichiens et belges.

Gie Kauwenberghs, Hay Group Belgique, s’exprime à cet égard : “Il existe un lien fort avéré entre le climat de travail et les performances. Les leaders qui créent un climat de travail positif et engageant améliorent les performances de leurs équipes.”

Styles de leadership
Au vu de ces résultats, il n’est pas étonnant que nous trouvions un style de leadership autoritaire et coercitif auprès d’un pourcentage significatif des entreprises dans la région méditerranéenne, où l’on attend des employés qu’ils fassent immédiatement ce qu’on leur demande sans discuter. Septante-cinq pour cent des managers dans le nord-est de la région méditerranéenne (Turquie, Grèce et Israël) appliquent un style de leadership coercitif, tout comme la majorité des managers italiens (72%), portugais (69%) et espagnols (68%). De même, une partie considérable (61%) des dirigeants français envisagent la direction de manière coercitive.

En revanche, les managers du nord de l’Europe incitent plutôt leurs employés à discuter, chercher un consensus et apporter de nouvelles idées. À cet égard, les pays du Benelux sont en tête, avec pratiquement deux tiers (61%) des managers qui appliquent un style de leadership démocratique. Une même approche est également suivie par plus de la moitié (55%) des managers scandinaves et la moitié (50%) des dirigeants allemands, suisses et autrichiens. Dans les îles britanniques, le climat de travail semble aussi moins turbulent que le temps qu’il fait. En effet, plus de la moitié (53%) des managers s’orientent vers un style de leadership relationnel axé sur l’harmonie et la solidarité.

Gie Kauwenberghs y ajoute : “Les différences de style de leadership sont responsables de 70% des différences de climat de travail. Certes, les managers seniors ont du mal à comprendre comment leurs employés ressentent le climat de travail. Mais ils doivent savoir que leur rôle est important pour générer un climat de travail favorable. On peut en conclure : plus le climat de travail est positif, meilleures sont les performances des employés.”

Sur base de cette étude à laquelle ont participé environ septante mille employés qui ont évalué quatorze mille managers, Hay Group a dressé une ‘carte météo’ interactive du climat de travail dans les pays européens. Vous trouverez cette carte sur notre site web en suivant le lien : www.haygroup.com/ww/europeanclimatemap.

À propos de l’étude
71996 employés ont participé à l’étude de Hay Group sur les styles de leadership et le climat de travail en évaluant 14416 managers dans 375 grandes entreprises européennes. L’un des éléments de l’étude était une gap analysis, qui a permis de dresser les différences entre le climat de travail idéal selon les personnes interrogées et le climat de travail qu’ils vivent en réalité.

À propos des styles de leadership
Au fil des ans, les résultats des études de Hay Group montrent six styles de leadership qu’un manager peut utiliser. Plus la palette de styles de leadership utilisés par un manager est étendue, plus il a de chance de créer un climat de travail qui stimule les performances.

Les six styles de leadership que Hay Group a identifiés au fil des ans sont :

  • coercitif – obtenir l’acquiescement immédiat des employés
  • autoritaire – fournir une vision à long terme et un leadership 
  • conciliant – créer une harmonie 
  • démocratique – obtenir le consensus de groupe et générer de nouvelles idées
  • pilote – accomplir les tâches selon des normes d’excellence élevées
  • coach – mettre l’accent sur la croissance professionnelle des employés


À propos de la notion de climat de travail

  • Un climat de travail favorisant les performances est un climat de travail où l’on tire le meilleur parti des capacités de chacun. Les employés sont impliqués et utilisent leurs connaissances et expériences qui fournissent le meilleur résultat pour l’organisation.
  • Un climat de travail motivant permet aux employés d’être impliqués et d’utiliser au mieux leurs connaissances et expériences pour l’organisation.
  • Les employés dans un climat de travail neutre n’utiliseront probablement pas pleinement leurs connaissances et expériences et ne seront pas totalement impliqués.
  • Un climat de travail démotivant entraîne souvent une rotation du personnel forte et un taux d’absentéisme élevé. Il n’encourage pas les employés à utiliser au mieux leurs connaissances et expériences pour l’organisation et n’optimise pas les performances.
     

À propos de Hay Group
Hay Group est une société de conseil internationale. Avec la direction des organisations, nous mettons en œuvre la stratégie. Nous développons des talents, améliorons l’efficacité du personnel et leur motivation à réaliser des performances optimales. Avec plus de 2.600 personnes actives dans 85 bureaux répartis dans 47 pays, Hay Group travaille pour plus de 7.000 entreprises et organisations internationales. Cela fait plus de 60 ans que nous sommes réputés pour notre recherche et la précision de notre travail. Nous offrons aux clients un nouveau regard sur leur propre organisation, une approche efficace et des résultats durables. Plus de 50 personnes travaillent dans le bureau de Bruxelles.

Pour obtenir de plus amples informations et demander une interview avec Gie Kauwenberghs, vous pouvez contacter :

Hay Group
Nathalie Ellange
Marketing & Communication
Tél. : +32.2.333.74.29
E-mail: nathalie.ellange@haygroup.com